Livraison gratuite sur toutes commandes de 90$ et plus/Free shipping for all orders of 90$ or more

L’art de revaloriser

Optimiser tes achats secondes-mains

Ça fait environ 7 ans que je magasine majoritairement en friperie. Que ce soit pour de la déco ou des vêtements pour moi, mon chum ou mon fils, j’aime faire des trouvailles et leur donner une petite touche qui me ressemble. En friperie, je suis toujours en mode «revalorisation».

Est-ce que je peux changer les boutons, le couper pour faire un crop, faire des patchs, le peinturer?

Je ne cherche pas juste les belles pièces prêtes à porter, je cherche surtout celles qui ont du potentiel. Autant décos que vêtements, je m’imagine toujours avec quoi je vais pouvoir l’agencer ou le porter pour m’assurer que je vais vraiment l’utiliser à son plein potentiel. Si je dois acheter d’autres choses pour l’agencer, ça n'en vaut pas la peine. Je le laisse à quelqu'un d'autre. 


Cette passion de « trifter » a commencé au Cégep. Moi et mes amies, on skippaient nos cours pour aller dans les friperies à Ottawa. On a tellement aimé que c’est devenu notre projet de fin de DEC. On revendait nos trouvailles dans les corridors du Cégep. On installait des raques et des mannequins pour vendre les vêtements aux autres étudiants à un prix méga abordable. Ce projet fut, en fait, la création de la première version de ma boutique Edition Limitée. Maintenant, j’ai ma propre page Etsy où je vends des vêtements faits au Québec que je peinture à la main avec mon art ou avec des inspirations personnalisées pour mes clients (Art personnalisés), des manteaux de jeans seconde-main peinturés à la main et la collection revalorisée de Moss, également peinturée à la main. Ce qui me tient particulièrement à cœur quand je crée des pièces, c’est que chacun.e de mes client.es aient un morceau unique à leur couleur.


Pourquoi j’aime acheter seconde-main dans les friperies? 


  1. Éviter d’encourager la surconsommation. 

Il y a tellement de vêtements produits chaque jour et tellement de vêtements de piètre qualité sur le marché. Par contre, j’avoue, je suis une fan de mode et j’adore suivre les tendances. Acheter seconde-main me permet de suivre les tendances, sans pour autant contribuer à la surconsommation et le fast fashion

 

2. Économiser

Suivre les tendances quand on achète à plein prix, ça peut coûter très cher. Acheter seconde-main me permet d’économiser sur ce que je porte, mais aussi de mettre de l’argent de côté pour acheter chez des entreprises locales qui sont vraiment en cohérence avec mes valeurs fondamentales. Ayant un petit garçon depuis quelques mois seulement, j’ai aussi découvert qu'il y a tellement de beaux vêtements que les enfants portent à peine. C’est un gros marché de vêtements dans les friperies. 

 

3. Être unique

Bien que j’aime suivre les tendances, j’adore avoir des vêtements que personne d’autre ne peut avoir. Non seulement les items en soi sont uniques, mais je les revalorise à ma façon. Il n’y a pas plus unique qu’une pièce que j’ai améliorée moi-même. Étant une personne plutôt artistique et débrouillarde, c’est vraiment quelque chose que j’adore faire. 

 

4. Oser 

Je pense qu’acheter seconde-main permet aussi de se laisser aller un peu plus et oser. J’essaie plus les nouvelles tendances et je me laisse expérimenter davantage que sur des vêtements neufs. Je n’ai pas peur de complètement massacrer une pièce puisque mon investissement monétaire est moins important. 


Pour optimiser mon temps en friperie, je recommande de ne pas chercher des trucs particuliers. Soit ouvert.e d’esprit, touche les tissus, vois le potentiel de chaque pièce et amuse-toi à revaloriser tes trouvailles:) 



Comment revaloriser tes trouvailles? 

Voici un guide pratique te montrant 4 façons de revaloriser tes trouvailles.

 

Peinture à textile

Niveau difficulté: Difficile
Matériel: peinture à textile, pinceaux, surface rigide et un fer à repasser.

Avant et après

 

Étapes :

  1. Choisir le vêtement à revaloriser
  2. Choisir un dessin (Inspiration sur Pinterest ou ailleurs)
  3. Choisir l’emplacement du dessin sur ton vêtement.
  4. Mettre une surface rigide et plutôt épaisse dans le chandail pour éviter de tacher le dos du chandail. Tu peux utiliser un morceau de boîte de carton par exemple. 
  5. Tu peux mettre imprimer ton dessin et le mettre sur la surface rigide sous le tissu pour le voir lorsque tu peins. 
  6. Peinturer sur le vêtement. 
  7. Laisser sécher 24h
  8. Fixer avec un fer à repasser sur le dessin pendant 5 min (insérer un vieux tissu entre le dessin et le fer à repasser)

Trucs et astuces :

- Attention au choix de matière, un vêtement 100% coton aura de meilleurs résultats.

- Utiliser un vêtement de couleur pâle pour un meilleur résultat. Vous allez pouvoir voir les lignes directrices de votre dessin au travers.

- Attention aux conseils d’entretien : tourner le vêtement à l’envers, laver à l’eau froide, ne pas mettre à la sécheuse, ne pas laver avec d’agent de blanchiment, ne pas repasser directement dessus le dessin.

 

 


Crop Top

Niveau difficulté: Facile
Matériel: une paire de ciseaux à tissus (préférablement), un crayon blanc et une règle.

Étapes :

  1. Tourner le vêtement à l’envers et le mettre sur soi.
  2. Faire un petit trait à la longueur souhaitée.
  3. Enlever le vêtement et le mettre à plat sur une surface rigide (toujours à l’envers)
  4. Avec la règle. Faire une ligne bien droite à l’aide de votre petit trait.
  5. Plier le vêtement en deux pour vous assurer que votre ligne est droite
  6. Avec les ciseaux couper en ligne droite sans enlever les ciseaux.
  7. Laver le vêtement avant de le porter pour un meilleur résultat

Trucs et astuces :

- Assures-toi de faire ton trait un peu plus bas que la longueur souhaitée. Un fois coupé et porté, le chandail paraît plus court.

Autres idées de transformation : Faire des shorts avec une paire de jeans. 

 

 


Crop avec finition à la machine à coudre

Niveau difficulté: Difficile (si aucune connaissance en couture)
Matériel: une machine à coudre, une règle, une paire de ciseaux, un crayon blanc.

Avant et après

Étapes:

  1. Tourner le vêtement à l’envers et le mettre sur soi.
  2. Faire un petit trait 4 cm en dessous de la longueur souhaitée
  3. Enlever le vêtement et le mettre à plat sur une surface rigide (toujours à l’envers)
  4. Avec la règle. Faire une ligne bien droite à l’aide de votre petit trait.
  5. Plier le vêtement en deux pour vous assurer que votre ligne est droite
  6. Avec les ciseaux couper en ligne droite sans soulever les ciseaux.
  7. Replier la bordure du bas de manière égale et, avec la machine à coudre, faire une belle finition bien droite.

 

 

 

Patch

Niveau difficulté: Facile
Matériel: une aiguille, du fil à coudre et une patch.

  1. Choisir le vêtement prêt pour une deuxième vie
  2. Choisir une « patch » trouvée en friperie ou ailleurs
  3. Choisir l’emplacement sur le vêtement
  4. Avec le fil à coudre et une aiguille, fixer la « patch » sur le vêtement.

Trucs et astuces :

- Trouver des patch vintage dans les friperies. Ne portez pas attention au vêtement mais bien au patch!

- Découdre la patch avec des ciseaux ou un coupe fil.


Bonne revalorisation! 




Audrey-Ann Lauzon
Fondatrice et artiste de Édition Limitée 


Etsy : https://www.etsy.com/ca-fr/shop/EditionLMTboutique
Instagram : https://www.instagram.com/leditionlimitee/?hl=fr

1 comment

  • Merci Audrey-Ann pour ces idées!!! Je pense avoir un projet (non-urgent) pour toi :)

    Caroline L

Leave a comment

Name .
.
Message .